Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bureau de vote

12/12/2016 | Bureau de vote

Dimanche, le 11 décembre, les Roumains ont voté pour les partis politiques qui formeront le Parlement pour les quatre prochaines années. J'ai voté à Nice, mon lieu de résidence (où, pour ces élections, il y a eu une section), après m'être donné la peine d'envoyer au Consulat de Marseille un dossier dûment rempli et signé en vue de mon inscription au Bureau électoral central. J'ai donc fait mon effort citoyen, ce qui n'a pas été le cas de mes compatriotes en Roumanie, puisque la présence au vote a été de 39%. Et c'est toujours le PSD, l'héritier de l'ex-PCR qui l'a emporté, comme depuis 27 ans, depuis "la Révolution"..La Roumanie mérite largement sa nuit..Je ne veux plus rien entendre de ce pays infanticide. Il existe quelque chose dans son esprit à quoi je me suis toujours sentie étrangère, et je n'ai regretté à aucun moment d'avoir fait le choix de vivre ailleurs, malgré toutes les difficultés de cet ailleurs..On ne choisit pas sa famille (son origine, son identité..), mais au moins on peut choisir de s'en éloigner. 

16:52 Publié dans Fall 2016 | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

C'est un désastre..Il n'y a que les voleurs et les corrompus qui y vivent bien. Un Roumain sur quatre est en dessous du seuil de pauvreté. Normalement, dans un pays aussi gangrené, toute personne affichant un standing occidental ne peut être que participante à la gangrène. Comme les responsables africains qui viennent faire du shopping à Paris..

Écrit par : Carmen | 12/12/2016

Écrire un commentaire